Archives de l'ULB
Bibliothèque d'Architecture
Bibliothèque de Droit
Bibliothèque des Sciences de la Santé
Bibliothèque des Sciences et Techniques
Bibliothèque des Sciences Humaines
Réserve précieuse
 
 
Utiliser les ressources
Utiliser les Services
Besoin d'aide ?
A propos des Bibliothèques
Liens
 

French
English

Bibliothèques de l'ULB > Crise de la publication scientifique > Et vous, que pouvez-vous faire ?

-A A A+ imprimer


Et vous, que pouvez vous faire?

Conserver vos droits d'auteur

Quand vous signez un contrat avec un éditeur pour la publication d'un article, vous pouvez y préciser les droits que vous souhaitez conserver. Assurez-vous de garder le droit de déposer une copie de votre article dans le Dépôt institutionnel de l'ULB.

 

De nombreux éditeurs autorisent les auteurs à auto-archiver leurs articles en libre accès.

 

Vérifier la politique de l'éditeur auquel vous soumettez votre article dans la base de données  ROMEO.

 

Exemples d'avenants à joindre à un contrat de cession de droits d'un éditeur :

 Science Commons - Scholars' copyright
"Short amendments that authors attach to the copyright transfer form agreements from publishing companies. The Addenda ensure, at a minimum, that scholarly authors retain enough rights to archive their work on the public Internet."

 SPARC Addendum
"The SPARC Author Addendum is a legal instrument that modifies the publisher's agreement and allows authors to keep key rights to their articles."

 MIT copyright amendment
"The MIT amendment allows the author and institution non-exclusive rights to reuse, reproduce, and archive their published research articles in digital repositories."

 

Soumettre vos articles à des revues en libre accès

Quand vous soumettez votre article dans une revue en libre accès, vous éliminez l'obstacle financier qui freine l'accès des autres chercheurs à votre travail. Publier dans des revues en libre accès augmente la diffusion et le potentiel d'impact de votre article.

 

Les frais de publication demandés par certains éditeurs peuvent être pris en charge par votre laboratoire ou département. Ils peuvent aussi être prévus dès la demande de financement d'un projet.

 

Pour en savoir plus :

 Les revues en libre accès : DOAJ.

 

Déposer une copie de vos travaux dans le dépôt institutionnel de l'ULB

 

Quand vous déposer une copie électronique de vos travaux dans le dépôt institutionnel, ceux-ci deviennent accessibles librement et gratuitement à l'ensemble de la communauté savante. Ils sont indexés par des moteurs de recherche comme Google, Google Scholar, Scirus, ce qui augmente leur visibilité et leur impact. 

Ce faisant, vous contribuez aussi à valoriser la recherche conduite à l'ULB et l'image de l'institution.

 

Enfin, vous augmentez l'impact potentiel de vos travaux :  des études montrent qu'un article publié dans une revue est plus fréquemment cité s'il est aussi disponible dans une archive ou un dépôt institutionnel en libre accès.

 

Pour en savoir plus :

Le dépôt institutionnel de l'ULB.

 

Examiner la politique éditoriale et le prix des revues auxquelles vous contribuez

 

Examiner les conditions de cession de droits d'auteur, le prix, les licences d'accès etc. des périodiques auxquels vous contribuez en tant qu'auteur, évaluateur ou éditeur scientifique.

 

Certains éditeurs scientifiques de renom ont démissionné du comité d'édition de revues prestigieuses, considérant que le prix de la revue était devenu un obstacle à la diffusion et à l'accès aux articles sélectionnés. Dans certains cas, ils ont créé un titre alternatif auprès d'un éditeur à but non lucratif.

 

Vous pouvez soutenir ces revues alternatives: y publier, les lire, les citer, participer aux comités de rédaction, évaluer leurs articles...

 

Pour en savoir plus :

 Site Create Change: Shoudn't the way we share research be as advanced as the internet ?  

 Questions à examiner quand on soumet un article à publication.

 

 


 
©2006-2017 - Université Libre de Bruxelles - Département des bibliothèques et de l'information scientifique

Dernière mise à jour : 5 octobre 2006